Outils personnels

Plan Kyoto local: mission (presque) accomplie!

En Région bruxelloise, les émissions de CO2 sont essentiellement émises par les bâtiments En  2003, la Commune de Watermael-Boitsfort s’est fixée un objectif ambitieux : Aller au-delà des recommandations belges ou européennes et diminuer de 30 % les émissions de CO2 dues à la consommation d'énergie des bâtiments communaux et ce, sans perte de confort.

Depuis 2013, on peut affirmer que l’objectif est définitivement atteint en matière de chauffage avec comme effet secondaire bénéfique une économie annuelle de 300.000 EUR !

Le plan Kyoto local est lancé en 2003 par l’échevine de l’Energie, Annemie Vermeylen. A la clé, des avantages écologiques, mais également économiques: moins de consommation énergétique signifie moins de charges financières pour la commune! « Dès 2004, nous avons  établi un cadastre de tous nos compteurs et réalisé une série d'audits énergétiques des bâtiments les plus énergivores comme la piscine, les écoles et la Maison communale. Les autres bâtiments (35 au total) ont suivi. Via ce type d’analyse on se rend compte, notamment, que la piscine communale consomme par an, en gaz et électricité, l’équivalent de 84 maisons individuelles (voir graphique) ! »

Sur base de ces audits, une série de mesures rapides et peu couteuses sont prises pour diminuer les consommations en gaz et électricité : régulation des chaudières, pose de vannes thermostatiques et d’ampoules économiques, isolation de conduites, réflecteurs derrière les radiateurs… Une campagne de sensibilisation est menée auprès de tout le personnel communal : employés, ouvriers, personnel des crèches, des écoles, concierges… L’idée est de changer les comportements : mettre son ordinateur en veille pendant l’heure de table, éteindre la lumière lorsqu’on quitte son bureau, sa classe, diminuer la température de la pièce, placer des multiprises avec interrupteur…

« Nous avons également réalisé une série d’investissements », explique Manon Viérin, responsable du service Energie à la commune : « chaudières à condensation, isolation de toitures, châssis avec double vitrage, renouvellement du système de désinfection de l'eau à la piscine, placement de panneaux photovoltaïques au dépôt communal… Pour réaliser ces importants investissements, la commune a mobilisé une série d’aides régionales existantes. D’autres investissements sont en cours actuellement, notamment à la piscine qui sera dotée d’une nouvelle chaudière à condensation, d’un système de ventilation avec récupération de chaleur et d’un système de récupération de chaleur sur les « eaux grises » comme l’eau des douches. On y refait également l’éclairage et on installe une co-génération qui produira simultanément de l’électricité et de la chaleur. Au centre culturel (Espace Paul Delvaux), une nouvelle chaudière et un nouveau système de ventilation, avec récupération de chaleur également, viennent d’être mis en service.

Grâce à cette combinaison de mesures rapides, d’investissements et de comportements des occupants, l’objectif est atteint dans de nombreux bâtiments. En 2013, la commune a dépensé 500.000 € en gaz (au lieu de 800.000 €) et 310.000 € en électricité (au lieu de 345.000 €), reflet d’une diminution de consommation de 31% en gaz et de 10% en électricité.

La Commune de Watermael-Boitsfort a déjà été récompensée plusieurs fois pour ses efforts et est un modèle pour le reste de la Région. Des initiatives qui font du bien à l’environnement mais aussi au portefeuille… et que le collège des Bourgmestre et Echevins entend poursuivre et renforcer.

Contact : service Energie,  T. 02.674.74.57, energie1170@wb.irisnet.be
 

Actions sur le document