Outils personnels

Plan canicule: ozone et vague de chaleur: soyons solidaires

Les grosses chaleurs et les pics d’ozones peuvent entraîner des risques pour la santé, en particulier pour les personnes les plus sensibles: bébés et enfants en bas âge, seniors, malades chroniques, personnes sous traitement médicamenteux, personnes isolées.

Pour vous aider, la commune, le CPAS et l’asbl Vivre chez soi lancent un «plan canicule» et mettent des moyens à la disposition des habitants.

Ce plan comprend 4 axes d’actions: sensibilisation de la population, vigilance accrue du service d’aide à domicile «Vivre chez soi», appel à la solidarité et mise en place d’un numéro d’appel.

Conseils à suivre lors de vague de chaleur et de pics d’ozone:

  • n’oubliez pas de boire suffisamment. La consommation des différents liquides, eau, café, thé, potages, … devrait atteindre 1.5 à 2  litres par jour dont une partie légèrement salée (eaux minérales, bouillons froids…). Comptez une tasse toutes les 45 minutes. Il n’est pas nécessaire d’attendre d’avoir soif !
  • il y a une source permanente de liquide à domicile : le robinet qui fournit une eau de très haute qualité.
  • restez à l’intérieur, particulièrement en cas de pics d’ozone
  • fermez les fenêtres, tentures, stores et volets pendant la journée et aérez pendant la nuit, quand les températures sont retombées
  • cherchez l’ombre et les endroits frais si vous devez fournir des efforts intenses, prévoyez-les de préférence tôt le matin ou le soir après 20 heures
  • évitez l’alcool et les boissons sucrées n’abandonnez jamais une personne ou un animal dans votre voiture en stationnement.
     

Troubles liés aux fortes chaleurs:

  • douleurs musculaires, crampes, spasmes
  • faiblesse et fatigue, température corporelle élevée, transpiration abondante, pâleur, maux de tête, nausées ou vomissements
  • le “coup de chaleur”: l’organisme ne parvient plus à contrôler sa température, qui peut dépasser les 40°. La peau est rouge et sèche. La personne est confuse. Sans assistance médicale, le coup de chaleur peut entraîner la mort.
     

Troubles liés aux pics d’ozone:

  • essoufflement lié à des problèmes cardiaques et/ou respiratoires
  • irritation des yeux
  • maux de tête
  • maux de gorge
     

Que faire en cas de malaise ?

  • Prévenez immédiatement un de vos proches ou le médecin traitant ou de garde (02/201.22.22)
  • Si la personne est confuse et présente une température anormalement élevée: appelez immédiatement le 112
  • Et de toute façon en attendant le médecin
  • Offrez de l’eau à la victime et humidifiez ses vêtements
  • Assurez un apport d’air frais
     

Soyons solidaires

Si vous connaissez dans votre quartier des personnes isolées et/ou âgées, pensez à leur rendre une petite visite pour vous assurer que tout va bien pour eux et qu’ils n’ont besoin d’aucune aide : un peu d’eau, une course à faire… C’est le moment idéal pour faire preuve de solidarité!

En parallèle, les aides à domicile de l’asbl Vivre chez soi seront particulièrement attentives au confort des personnes qu’elles visitent et leur apporteront des bouteilles d’eau.

Un numéro de téléphone pour tout appel à l’aide

Durant les pics de chaleur, si vous avez besoin d’aide ou des questions à poser, appelez le CPAS au T. 02.663.08.69, pendant les heures de bureau. Une personne formée vous répondra, vous donnera des conseils ou vous orientera vers les services adéquats.
En cas de malaise ce numéro ne remplace pas celui de votre médecin ou le 112.

Pour les pics d'ozone, consutez le site: www.irceline.be/fr

Ecoutez aussi les médias qui vous donneront des conseils utiles.

Actions sur le document