Covid Safe Ticket (CST)

  1. Covid Safe Ticket (CST) à Bruxelles

Le Covid Safe Ticket (CST) entre en vigueur le 15/10/2021 pour accéder à certains évènements
ou lieux en Région de Bruxelles-Capitale. 

  1. Qu'est-ce qu'un Covid Safe Ticket ?

Le CST s'apparente au certificat européen Covid. Son objectif : protéger la santé des citoyens et maintenir la vie économique et sociale.

  1. Comment obtenir un Covid Safe Ticket ?

Il y a 3 possibilités :

  • un certificat de vaccination reconnu et complet datant de plus de 13 jours
  • un certificat de test PCR négatif effectué dans les 48 heures ou un test antigénique (test rapide) effectué dans les 24 heures
  • un certificat de rétablissement datant de 180 jours au maximum

Tous les certificats sont téléchargeables via l'application Covidsafe.

Le certificat de vaccination peut être envoyé via la poste en appelant le call center
au 02 214 19 19.

  1. Pour qui le Covid Safe Ticket est-il obligatoire ?

L'utilisation du CST s'applique aux visiteurs/clients des secteurs et évènements concernés.

  • A partir de 16 ans : dans tous les secteurs et évènements concernés
  • A partir de 12 ans : dans les évènements de masse et les établissements de soins résidentiels pour personnes vulnérables

Exceptions :

  • les personnes qui ont une relation de travail avec le gestionnaire de l'établissement/évènement
  • les consultations en hôpital et les éventuels accompagnants
  1. Dans quels secteurs et quels lieux le Covid Safe Ticket est-il obligatoire ?
  • Les évènements de masse (à partir de 50 personnes en intérieur et 200 personnes à l'extérieur)
  • Les établissements relevant des secteurs culturel, festif et récréatif (à partir de 50 personnes)
  • L'horeca (pour les clients des restaurants et cafés à l'intérieur, pour les restaurants et espaces de congrès ou de foire des hôtels)
  • Les clubs de sport et de fitness (en intérieur et à partir de 200 personnes à l'extérieur)
  • Les foires commerciales et congrès
  • Les établissements de soins résidentiels pour personnes vulnérables
  • Les dancings et discothèques
  1. Dans quels secteurs et quels lieux le CST ne peut pas être demandé ?
  • La sphère privée ou intime au domicile 
  • Les transports publics
  • Les services publics
  • Les activités éducatives
  • Les magasins et centres commerciaux
  • Le lieu de travail
  1. Pour quelles personnes le CST deviendra-t-il obligatoire ?

Le CST est obligatoire à partir de 16 ans sauf si les participants font partie d’un groupe scolaire dans tous les secteurs et événements concernés. Attention, dans les événements de masse et les établissements de soins résidentiels pour personnes vulnérables, il sera demandé à partir de 12 ans.

L'utilisation du CST ne s'applique qu’aux visiteurs/clients des secteurs et événements concernés et non aux personnes qui ont une relation de travail avec le gestionnaire de l'établissement ou de l'événement.

Sont également exclus : les consultations en hôpital et les éventuels accompagnants des personnes en incapacité de s'y rendre seules.

Les personnes qui ne sont pas soumises au CST (voir ci-dessus) doivent porter le masque (à partir de 12 ans) dans les secteurs et événements concernés.

  1. Pendant combien de temps le CST sera-t-il d'application ?

Le CST est instauré pour 3 mois, jusqu’au 15 janvier 2022. La situation épidémiologique sera évaluée tous les mois afin d’envisager une éventuelle suspension de celui-ci.  Par ailleurs, le CST pourra être prolongé si la situation épidémiologique l'exige.

  1. Qui a le droit de contrôler mon CST ?

L’exploitant ou l’organisateur de l’événement a le droit de contrôler votre CST. Toutefois, ils sont obligés d'établir une liste de personnes habilitées à ce contrôle. Ces personnes seront autorisées à croiser le QR code et vos données d'identité. Aucun enregistrement de données n’est autorisé.

  1. Sanctions
  • pour les visiteurs : 50 à 500 euros d'amende
  • pour les organisateurs : 50 à 2500 euros d'amende (+ sanctions administratives possibles)
  1. Plus d'infos