Les bassins d’orage de la rue du Bien-Faire et de la rue des Bégonias ont parfaitement fonctionné pendant les pluies de juillet

Dans le courant du mois de juillet dernier, des quantités de précipitations exceptionnelles sont tombées sur le Centre et l’Est de notre pays avec les conséquences humaines et matérielles catastrophiques que vous connaissez. 

De telles quantités de pluies n’avaient pas été mesurées à Bruxelles depuis 1980.

Notre commune n’a évidemment pas échappé à ces averses.

La gestion de ces fortes précipitations et la lutte contre les inondations au niveau communal est l’une des missions de VIVAQUA.

Pour rappel, VIVAQUA est l’intercommunale, détenue par les 19 communes de Bruxelles, qui a pour mission de produire, transporter et distribuer l’eau potable au profit des Bruxellois, mais également de collecter les eaux usées pour en assurer l’assainissement, en ce compris la lutte contre les inondations au niveau communal.

Notre représentant au Conseil d’Administration y est le conseiller communal Gabriel Persoons.

VIVAQUA gère près de 2000km d’égouts sur le territoire de la Région.

Ces égouts ont notamment vocation à récolter une partie des eaux de pluies, en cas d’averses.

En cas d’épisodes pluvieux plus importants, et afin de compléter cet imposant réseau, VIVAQUA a construit 31 bassins d’orage répartis stratégiquement sur le territoire de la Région dont deux se situent sur le territoire de Watermael-Boitsfort.

Ces bassins d’orage permettent de stocker en peu de temps d’importantes quantités d’eau résiduaire urbaine, lors de plus fortes pluies, afin de prémunir la population contre le risque de débordement, voire d’inondation.

Le réseau d’égouts, ainsi que les bassins d’orage ont fait l’objet, entre 2010 et 2020, de pas moins de 95 millions d’investissements.

À Watermael-Boitsfort, les deux principaux bassins d’orage situés rue du Bien-Faire et rue des Bégonias, et disposant d’une capacité de 4.000 m³ chacun, ont permis d’éviter aux habitants de ces quartiers les inondations qu’ils ont pu connaitre dans le passé. 

Durant les précipitations exceptionnelles que notre pays a connues cet été, ils ont en effet été particulièrement sollicités, sans que le taux de remplissage n’atteigne jamais 25% pour Bégonias, et 30 % pour Bien-Faire.

Les bassins d’orage nous ont donc permis d’éviter les inondations que nous avons eues en août 2011.

L’entretien de ces infrastructures fait évidemment l’objet d’une attention permanente par les services de Vivaqua

Pour plus d'infos:  Rapport d’activité annuel de VIVAQUA (2020)